Musée Géo-Charles

Musée né de la rencontre du sport, de l'art et de la littérature

Le musée reste fidèle à l’esprit de Géo-Charles, proche de l’art moderne et de ses audaces.

© Oulom Souvannavong, Vue du musée Géo-Charles depuis le parc, janvier 2022

Le ministère de la culture a décidé via l’arrêté du 17 septembre 2003 d’accorder au musée Géo-Charles l’appellation musée de France. 

Poète olympique des Jeux de Paris en 1924, Géo-Charles fut l’ami des avant-gardes littéraires (Cocteau, Cendrars etc) et des artistes de cette époque (Derain, Léger, Masereel, Metzinger, Reth et Survage).

 

A Echirolles, le musée Géo-Charles a pour mission de mettre en évidence les relations de l’art et du sport à travers le patrimoine de la donation ainsi que les acquisitions et expositions temporaires liées au sport ou à l’art contemporain.

 

La ville d’Échirolles s’est dotée en 1982 d’un musée Sport/Culture et art contemporain qui occupe une maison de maître signalée dès 1842 comme ayant été occupée par le Directeur des usines de la Viscose.

 

Musée de France, il abrite les collections et les archives reçues en donation par Mme Lucienne Géo-Charles ; un patrimoine unique du XXe siècle sur l’art, le sport et la littérature ainsi que des collections d’art contemporain composent ce musée singulier à la croisée des disciplines artistiques.

 

Les collections du musée rassemblent le choix d’un collectionneur avisé de la première moitié du XXe siècle tourné vers les avant-gardes et l’École de Paris.

 

Composée d’un ensemble de peintures, sculptures, dessins, gravures d’artistes dont parmi eux : Derain, Delaunay, Léger, Lhote, Masereel, Metzinger, Monteiro, Reth et Survage, cette collection illustre la thématique du sport et de l’art moderne de cette époque.

 

La rénovation du musée en 2000 a permis de déployer cette collection permanente autour de Géo-Charles, pionner de l’art athlétique.

 

Le musée Géo-Charles est aussi un lieu ouvert à l’art contemporain, qui accueille des expositions temporaires.

Le musée en images

Lucienne Géo-Charles, Géo-Charles, 1963 – Collection musée Géo-Charles

Géo-Charles et sa femme Lucienne,  juillet 1959 – Collection musée Géo-Charles

Vicente do Rego Monteiro, La cène, 1925 –
Collection musée Géo-Charles

Edouard Fraisse, Les lutteurs, 1935 – Collection musée Géo-Charles

Montparnasse, 1er septembre 1921

Montparnasse, 1er novembre 1921

Marie Vassilieff, Pierrot et la bonne – Collection musée Géo-Charles

Jeanne Rij-Rousseau, Géo-Charles au Vél d’Hiv – Collection musée Géo-Charles

Découvrir les autres sites...

Centre du graphisme

Le Centre du graphisme a pour vocation la diffusion de la culture graphique au quotidien.

Musée de la Viscose

Musée retraçant soixante ans d’aventure de la viscose.